Pour fonctionner efficacement, une installation d’ANC (assainissement non collectif) doit être entretenue régulièrement. Au-delà des vidanges réalisées par un vidangeur agréé, la fréquence de l’entretien varie selon le type d’installation : remplacement des consommables (ex : pièces d’usures), réglages électromécaniques, coupe des végétaux… Cet entretien peut nécessiter le recours à un professionnel (ponctuellement ou dans le cadre d’un contrat). 

Usage de l’installation

Les installations d’ANC sont sensibles à certains produits pouvant être tout aussi néfastes pour l’environnement que pour son fonctionnement.

Il est fortement déconseillé de jeter dans une installation les produits suivants :

    • Huiles et graisses de friture et de vidange,
    • Peintures, solvants,
    • Cires, résines,
    • Produits pétroliers,
    • Tous les types de pesticides,
    • Tous les produits toxiques (voir étiquetage),
    • Les objets difficilement dégradables : mégots de cigarettes, protections féminines, préservatifs, cendres, déchets ménagers, chiffons, emballages, lingettes, etc.,
    • Les eaux de vidanges de piscines.

Lien vers brochure : http://www.assainissement-non-collectif.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Assainissement_non_collectif-les_questions-interactif.pdf